Blog

Articles, conseils et avis d’experts

Vous êtes ici

Central Test lance sa solution d'entretien vidéo différé

09 Oct 2019

Central Test lance sa solution d'entretien vidéo différé

Depuis le 7 octobre, les entreprises qui souhaitent attirer des talents peuvent s’appuyer sur la nouvelle solution mise au point par Central Test : Smart Interview. L’éditeur, connu pour ses solutions d’évaluation psychométriques sur l’ensemble des enjeux RH (recrutement, mobilité, gestion de carrière, audit de compétences, etc.), répond à une attente forte de ses clients : leur offrir la possibilité de réaliser des entretiens vidéos différés. « Il s’agit d’une étape du recrutement pendant laquelle le candidat va répondre, via sa webcam ou son smartphone, aux questions préalablement définies par le recruteur », explique Christine Confais-Morieux, directrice commerciale de Central Test.

Des gains de flexibilité et d'efficacité 

Apparu en France il y a quelques années, l’entretien vidéo différé connaît un succès croissant en raison de ses avantages : le candidat se rend disponible quand il le souhaite, il peut donc réaliser l’entretien dans les meilleures conditions, au moment et dans le lieu de son choix ; du côté du recruteur, celui-ci n’a pas à organiser son agenda pour planifier l’entretien. Il est ainsi possible de remplacer la présélection téléphonique, chronophage et de qualité discutable, par une solution plus qualitative. C’est la conviction de Christine Confais-Morieux : « Avec l’entretien vidéo différé, on est dans une logique de flexibilité et d’efficacité, favorisant des entretiens plus qualitatifs. Le processus de sélection peut être affiné, sécurisant ainsi le recrutement. »

Une multitude de combinaisons possibles

En pratique, Smart Interview présente une grande facilité d’usage. Il suffit aux recruteurs de se rendre sur la plateforme dédiée pour créer un entretien comprenant : son titre, un message de bienvenue et de conclusion, voire les objectifs de l’évaluation et la description de l’emploi. Les entreprises ont aussi la possibilité d’intégrer une vidéo, visant à introduire l’entretien ou à présenter l’entreprise. Vient ensuite la phase d’intégration des questions écrites, pré-sélectionnées ou créées spécifiquement pour l’entretien. Celles-ci peuvent être écrites, enregistrées ou remplacées par une vidéo du recruteur qui pose lui-même les questions. Dernières étapes : Smart Interview permet de vérifier l’expérience candidat en simulant la passation dans son intégralité avant d’inviter les candidats à passer l’entretien ainsi créé. Il est important de noter que chaque participant pourra s’entraîner à répondre aux questions posées avant de s’enregistrer. « De nombreuses combinaisons sont possibles, permettant au recruteur de personnaliser la démarche, indique Christine Confais-Morieux. Il peut ainsi se démarquer dans un environnement concurrentiel de guerre des talents. »

Une solution complémentaire à l'offre de Central Test

L’autre atout de Smart Interview ? Il s’agit de l’expertise de Central Test, qui accompagne depuis 15 ans des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité dans leurs enjeux RH. Surtout, cette nouvelle solution d’entretien vidéo différé s’inscrit dans une forte complémentarité avec les autres services proposés par l’éditeur. « Les entreprises peuvent aussi proposer nos tests psychométriques ou de langues aux candidats, confirme la directrice commerciale. Nous leur offrons ainsi la possibilité de poursuivre le processus de sélection avec nos outils et de croiser les résultats obtenus avec les réponses des candidats en vidéo. »

Article initialement publié sur Focus RH. 


 
Kate Gatens
Chef de projet éditorial
Kate est diplômée d'un IUT Information/Communication et d'une Licence Pro Intervention Médiatique. Elle est responsable de l'éditorial au sein de Central Test. Passionnée par la littérature et la communication, elle s'intéresse notamment à l'univers des nouvelles technologies appliquées aux ressources humaines.