Aller au contenu principal
Soft Skills & Hard Skills

De timide à grand orateur : transformer la peur en confiance

eye 100 Mise à jour le 27 Jun. 2024
De
tag #Soft-skills

Vous avez déjà ressenti ce nœud dans l'estomac avant de prendre la parole en public ? Cette sensation de nervosité, de stress, et même de peur paralysante ? La peur de parler en public est une des phobies les plus répandues. Selon une étude américaine, 75% des personnes considèrent que la prise de parole en public serait la plus grande peur des adultes, devant l'échec ou la mort.

Pourtant, cette compétence est indispensable dans le monde professionnel d'aujourd'hui. Que ce soit pour présenter un projet, animer une réunion ou pitcher devant des investisseurs, savoir s'exprimer avec assurance et charisme est un vrai atout.

Dans le 8e épisode de notre podcast “Puls’RH : au cœur des soft-skills” nous explorons les mécanismes de la confiance en soi pour vous aider à devenir un orateur confiant et inspirant.

Notre invitée, Charlène Porée, coach certifiée et spécialiste de la prise de parole, nous livre ses stratégies clés qui l’ont aidé à surmonter sa propre anxiété de parler en public, un défi dont elle est ressortie gagnante. 

La confiance en soi selon Charlène 

Charlène définit la confiance en soi comme la reconnaissance de ses propres capacités à naviguer à travers différentes situations. C’est un état d'esprit qui nous pousse à croire en nos capacités et à agir sans être paralysé par la peur de l'échec ou du jugement. La confiance ne signifie pas l'absence de peur, mais plutôt la capacité de la surmonter et de l'utiliser à notre avantage. 

Elle joue un rôle crucial dans notre capacité à communiquer efficacement, notamment lors de prises de parole en public. En effet, une certaine dose de nervosité peut être bénéfique, stimulant l'adrénaline et améliorant la performance.
"La confiance en soi est plus qu’une compétence; c'est un prédicteur de réussite plus puissant que l'intelligence émotionnelle" explique-t-elle, citant les travaux du psychologue Daniel Goleman.

Obstacles et victoires sur le chemin de la confiance

Dans le milieu professionnel, la confiance en soi peut souvent être entravée par des expériences passées ou la peur du jugement d'autrui. Charlène propose une approche en deux volets : gérer les facteurs externes stressants par une préparation minutieuse et adresser les inquiétudes internes par une introspection et une validation personnelle.

La bonne nouvelle est que cette peur de parler en public peut être surmontée grâce à des techniques éprouvées permettant de développer sa confiance en soi.

Par exemple, de nombreux grands orateurs qui nous inspirent aujourd'hui étaient autrefois des timides craintifs à l'idée de s'exprimer devant un auditoire. C'est le cas de Gandhi, comme le rappelle Charlène : "Gandhi notamment, avant d'être l'orateur qu'on connaît, il arrivait pas à être avocat parce qu'il arrivait pas à plaider à la barre."

Méthodes pratiques pour renforcer la confiance en soi

Pour lutter contre la peur de la prise de parole, Charlène recommande de s’armer de ces techniques concrètes pour déconstruire la peur et construire la confiance. 

Voici les précieux conseils de la coach pour transformer votre peur en un authentique pouvoir oratoire :

1. Couper le mal à la racine

Nos blocages en matière de prise de parole remontent souvent à des "mini-traumatismes" vécus dans l'enfance. Une première expérience humiliante, des moqueries... Pour les désamorcer, il faut accepter ces peurs sans les fuir. Une fois conscientes et déculpabilisées, elles perdront leur emprise sur vous.  "Le mieux c'est de s'exercer le plus vite et en fait de permettre à son cerveau un réapprentissage émotionnel", préconise la coach. L'objectif est de créer de nouvelles expériences positives, qui viendront peu à peu remplacer les souvenirs négatifs d'éventuelles moqueries subies dans l'enfance.

Identifiez et challengez donc vos pensées négatives déstabilisantes ("Je ne vais pas y arriver", "Je vais avoir l'air bête"...). Remplacez-les par des affirmations rassurantes que vous répéterez comme un mantra.  

2. Se préparer dans les moindres détails

Se préparer minutieusement est également crucial pour gagner en sérénité. "Les humoristes répètent leurs vannes 200 fois, donc c'est normal si on a besoin soi-même de répéter 2, 3 ou 4 fois", illustre Charlène Porée. Au-delà du contenu, préparer sa prise de parole c’est aussi anticiper les éventuels éléments stressants comme l’environnement, le comportement des personnes en face de soi, afin de mieux les apprivoiser.

Elle conseille de s'exercer en douceur, dans des situations à faible enjeu, entre amis ou devant un petit groupe. En répétant soigneusement votre intervention, vous écarterez de nombreux facteurs de stress. Et chaque petit succès nourrira votre confiance pour la suite !

3. Cultivez des rituels apaisants pour se ressourcer

Avant une prise de parole, il est primordial de se ressourcer en pratiquant une activité apaisante : écouter de la musique, faire du sport, méditer... "Arriver à s'isoler pendant 5 minutes, se recentrer sur son corps, sentir toutes ses sensations (...) et bien respirer, c'est hyper important", souligne Charlène. 

Elle conseille aussi d'adopter une posture ancrée au sol, bien campée sur ses deux pieds pour faciliter la respiration et la concentration. Acceptez sans culpabilité qu'un peu de stress persiste. Autorisez-vous à vivre cette émotion, sans la combattre, comme une vague qui finira par retomber. Un blanc ? Une inspiration profonde, et c'est reparti !

4. Le feedback, un accélérateur de progrès

Enfin, solliciter des retours bienveillants après une prise de parole est un excellent moyen de progresser. "Avoir du feedback via un entretien 360° où on demande à son entourage comment on est perçu (...) ça peut être extrêmement important", insiste Charlène. 
qui conseille aussi de tenir un "carnet de réussite" pour valoriser ses progrès.

Tenir un "carnet de réussite" pour y consigner ce qui a bien fonctionné lors de vos prises de parole est également un excellent moyen de mesurer vos progrès et de nourrir votre estime de soi !  
Comme le résume Paul Mirabel, humoriste un temps paralysé par le trac : "Une fois que j'ai fait des exercices ou des trucs qui me paraissaient beaucoup plus compliqués, après, juste parler devant des gens, ça devenait un peu plus simple." !

Il ne faut pas attendre de se sentir en confiance pour prendre la parole, mais plutôt de voir chaque occasion de parler comme une opportunité de renforcer cette confiance. "La confiance en soi est une quête continue", conclut Charlène Porée, "un voyage qui nous permet de découvrir nos forces et de faire face à nos vulnérabilités."

À travers la pratique et la persévérance, nous pouvons transformer nos peurs en assurance et influencer de façon positive nos futures expériences personnelles et professionnelles.

Ces articles peuvent également vous intéresser
Soft Skills & Hard Skills | 16 juil 2024
Les extravertis au travail : découvrez leurs forces insoupçonnées

Lorsque l'on pense au succès au travail, les extravertis sont souvent en tête de liste des candidats idéaux. Dynamiques, communicatifs et naturellement enclins à socialiser, ils sont fréquemment perçus comme les moteurs de l'énergie au sein des équipes.

Soft Skills & Hard Skills | 02 juil 2024
Au-delà des apparences : les secrets de la connaissance de soi

L’écran de votre smartphone s'allume. Encore une notification, une demande d'attention dans ce flux incessant d'informations. Vous vous apprêtez à partager une nouvelle photo soigneusement filtrée, à mettre à jour votre statut, à projeter cette image parfaite que le monde digital semble exiger.

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER

images newsletter