Aller au contenu principal
Orientation & gestion de carrière

Pourquoi évaluer les intérêts ?

eye 929 Publié le 26 Oct. 2021
pourquoi_evaluer_interets
tag #Conseils RH

La considération des intérêts dans la gestion de carrière est bénéfique à plusieurs niveaux. Tout d’abord sur l’individu, puisqu’il est au cœur de cette démarche. Ensuite sur le système scolaire, qui gagnera en pertinence dans ses processus d’orientation et qui pourra aussi mieux comprendre et intervenir sur la question du décrochage scolaire. Et bien entendu sur l’entreprise, dont les répercussions se chiffrent sur la performance globale, l’image qu’elle véhicule et sa santé organisationnelle.

Dans cet article, voyons quels sont les avantages d’évaluer les intérêts.

Les bénéfices qu’en tire l’individu

Amené à réfléchir sur ses intérêts à différentes périodes de sa vie, l’individu qui utilise efficacement ces informations et les traduits dans son parcours de vie sera susceptible de :

  • faire des choix qui lui ressemble, car ils reposent sur la connaissance qu’il a de soi-même;
  • s’épanouir, car son potentiel sera sollicité sur des tâches qui le stimulent;
  • développer un sentiment de compétence, car il sera poussé à donner le meilleur de soi ; 
  • trouver un sens à sa vie professionnelle, en sentant qu’il est à sa place et qu’il a sa place ;
  • éprouver un bien-être à évoluer dans un environnement où il se sent bien;
  • être heureux de réaliser des tâches qu’il aime et motivé à se lever le matin pour les accomplir.

Les atouts pour réussir dans la vie scolaire

Si, dans certains pays, la question du décrochage scolaire est abordée sous le prisme de la persévérance aux études, c’est parce qu’il est possible d’éviter cet arrêt en activant les bons leviers pour continuer d’avancer.
La prise en compte des intérêts dans l’accompagnement des étudiants permet de :

  • comprendre les situations à risque de décrochage afin d’intervenir adéquatement;
  • augmenter la motivation aux études en identifiant les secteurs d’intérêts;
  • impacter le potentiel d’apprentissage par la prise en compte du style privilégié de chacun;
  • favoriser la réussite aux études par l’attention aux besoins et intérêts de l’étudiant.

Les bienfaits au niveau professionnel

Pour l’entreprise, plus habituée à l’évaluation de la personnalité et des aptitudes, la considération des intérêts apporte une lecture différente des enjeux d’un candidat ou employé, de son intégration et de sa plus-value. Incorporer les intérêts dans la politique de ressources humaines génère :

  • une productivité accrue avec des salariés motivés par leurs missions;
  • une meilleure santé organisationnelle grâce au bien-être de ses équipes;
  • une plus grande adéquation à la culture d’entreprise et une identité plus affirmée;
  • une meilleure performance par la mobilité de personnes en quête d’évolution;
  • une image de l’entreprise valorisée grâce à un turn-over limité par des salariés heureux;
  • une fidélisation de ses salariés qui se sentent à leur place et ont envie de s’investir. 

Lorsque l’on observe un manque d’adéquation d’une personne avec ses intérêts, les bénéfices cités ci-haut sont absents. Mais plus encore, ce manque d’adéquation engendre un sentiment de mal-être et des difficultés qui peuvent se traduire par :

  • une sensation d'inconfort car l’individu sent qu’il n’est pas à la bonne place;
  • une frustration ou de l’envie envers ceux qui semblent faire le métier de leur rêve;
  • des problèmes de performance, par la difficulté à trouver l’énergie qu’il faut pour faire son travail;
  • l’impression de se perdre, en allant à contre-courant de ses préférences;
  • sur le long terme, une impression d'échec, voire de rater sa vie professionnelle. 

Les intérêts font partie de la personnalité d’un individu ; on ne décide pas ce qu’on aime, on le révèle. Il s’agit de les identifier en mettant des mots dessus, grâce notamment aux tests d’intérêts, afin de construire un projet en accord.

Helen Simard

Consultante psychologue et conseillère en gestion de carrière

Ces articles peuvent également vous intéresser
Orientation & gestion de carrière | 02 nov 2021
Comment accompagner la reconversion professionnelle

Quête de sens, besoin de liberté, impression d’avoir plafonné, compétences non-valorisées, remaniement de ses priorités, baisse de motivation, soif de challenge, rêve à réaliser, décalage avec ses valeurs, sentiment d’inutilité, désintérêt à la tâche, … certains de ces éléments résonneront probablement pour vos clie

Motivation et engagement | 16 sep 2019
Les motivations changent-elles en fonction de la génération ou de l’âge ?

Pas moins de 3 générations d'individus se côtoient dans le monde du travail : la génération X (1965/1979), la génération Y (1980/1995) et la génération Z (à partir de 1995). Elles cohabitent certes dans le même cadre professionnel, pour autant leurs attentes professionnelles  et motivations ne sont pas les mêmes.