Aller au contenu principal
Soft Skills & Hard Skills

Les Soft-Skills à l'ère de l'IA générative : un défi pour tous

eye 76 Publié le 30 Jan. 2024
Les
tag #Conseils RH

L'avènement de l'IA générative, avec des technologies comme ChatGPT, révolutionne notre façon de travailler. Chez Central Test, par exemple, nos data scientists ont revisité notre programme de traitement du langage naturel (NLP) en utilisant ChatGPT pour collecter des données, améliorant ainsi la détection de soft-skills chez les candidats à partir d'un contenu exprimé via Smart Interview

Cette évolution ne se limite pas à certains domaines mais s'étend à tous les secteurs professionnels, à titre d'exemple la communication, les Ressources Humaines et le marketing, mettant en lumière l'importance croissante de ces technologies pour dépasser nos capacités humaines traditionnelles.

Le décor étant dressé, on peut s'interroger sur les qualités humaines sollicitées, individuellement et collectif, dans ce processus créatif autour de la génération de prompts. 

🔍 Soft-skills clés pour l'ère de l'IA générative

Curiosité et agilité d'apprentissage 👨‍🎓 : Au-delà de la technique, l'exploration continue et l'adaptation rapide aux nouvelles méthodes sont essentielles pour maîtriser l'IA générative. 

Vision globale 🌐 : Tout démarre d'une vision globale pour réaliser déjà l'enjeu et l'objectif ciblé, avant de recourir à de l'IA générative. La vision globale fait appel aussi à un esprit de synthèse, une vision d'ensemble du contexte, qui serait nécessaire par exemple pour un RH afin de rédiger une offre d'emploi inspirante. 

Créativité 💡 : Indispensable pour nourrir l'IA de prompts inspirés et innovants, à partir de contenus initiaux et mûris, la créativité est le moteur de solutions uniques et pertinentes. Autrement, vous aboutirez à un résultat fade et consensuel, passe-partout, en demandant par exemple juste de produire un article ou un post sur un sujet donné.

Esprit critique 🔎 : Le recours à l'IA générative permet certes de produire des contenus en général pertinents. Mais cette accélération dans le processus créatif exige un esprit critique aiguisé afin de prendre du recul et d'effectuer tous les correctifs nécessaires.

Méta-cognition 🧠 : Cette soft-skill est peu connue, et révélée par des recherches récentes. Il s'agit de savoir penser et réfléchir à notre propre façon de penser, d'exécuter certaines tâches. Cela implique un recours à une certaine forme d'introspection et d'auto-critique.

Raisonnement analytique 🧩 : La capacité à décomposer les problèmes et formuler des prompts précis est primordiale. Mais le raisonnement seul ne suffira pas, sans une démarche créative et explorative. 

Esprit d'équipe 👥 : La collaboration enrichit les prompts avec des perspectives et expertises variées, essentielle dans des projets complexes impliquant l'IA.

Estime de soi 💪 : Avoir confiance en ses propres capacités et intuitions est crucial. L'IA générative est artificielle et ne remplacera jamais notre propre jugement et créativité. Il faut la considérer comme un moyen, un outil pour être plus efficace, voire se dépasser, tout en restant maître du jeu. 

📈 Accompagner les collaborateurs

L'enjeu lié à la gestion de l'IA générative est de plus en plus crucial pour les organisations. J'ai pu constater beaucoup d'appréhensions sur ce sujet, certains collaborateurs ne sachant pas comment procéder ou n'ayant pas confiance en eux. Ne rien faire ferait prendre le risque de rester sur de vieilles pratiques et de perdre en compétitivité.

Il est évident que des formations, ou du moins un accompagnement adéquat soit primordial aujourd'hui dans les entreprises face à ce défi. Cependant, il ne s'agit plus d'un simple outil technologique nécessitant quelques jours de formation. Un accompagnement devrait s'inscrire dans une démarche suivie.

L'apprentissage doit aussi se faire par soi-même, en explorant ses propres soft-skills. Il est alors aussi intéressant d'aborder le sujet sous cet angle pour les Ressources Humaines, en facilitant l'identification et le développement de nos soft-skills et en sensibilisant les managers et les collaborateurs pour se jeter à l'eau. 

Et vous, voyez-vous d'autres soft-skills ou motivations importantes autour de l'IA générative ? Et selon vous, comment accompagner ce changement historique au sein des organisations ?

Patrick Leguide

CEO, Central Test

Ces articles peuvent également vous intéresser
Soft Skills & Hard Skills | 23 nov 2023
Les compétences de l’avenir - N°4 Les relations humaines

Aujourd’hui on peut traiter dans des délais époustouflants des quantités de données dépassant notre imagination. La technologie, toujours plus performante, ne se contente plus de tâches simples et répétitives mais s'attribue des tâches autrefois réservées aux esprits les plus savants.

Soft Skills & Hard Skills | 09 nov 2023
Les compétences de l’avenir - N°3 L’adaptabilité

L'avenir du travail est en train de se redéfinir à une vitesse incroyable. L'IA et l'automatisation modifient la façon dont nous travaillons, supprimant des emplois tout en en créant de nouveaux.

Soft Skills & Hard Skills | 10 oct 2023
Les compétences de l’avenir : N°2 La communication

Dans un monde en constante métamorphose, l'art de bien communiquer devient plus qu'une simple compétence : elle est un pilier sur lequel se construisent des relations professionnelles fructueuses, des innovations remarquables, et des carrières exceptionnelles.