Aller au contenu principal
Conseils en recrutement

Évaluer la créativité en recrutement : 6 questions innovantes pour recruteurs avisés

eye 94 Publié le 15 May. 2024
Évaluer
tag #Entretien de recrutement

Quel type de bonbon Haribo êtes-vous ? Une petite coque dure et bien moelleuse à l’intérieur, un piquant qui ne laisse pas indifférent ou un bonbon vegan qui s’assume pleinement. Toutes ces réponses sont bonnes, il ne manque plus qu’une petite explication pour étayer ce choix. A l’inverse, des réponses du genre : “euh…”, “je ne sais pas…”, “je ne comprends pas votre question…”, auraient beaucoup moins plu aux recruteurs qui cherchent avant tout à évaluer la créativité de leur candidat et leur capacité à se propulser aisément hors des sentiers battus.

Cette question quelque peu déstabilisante est tout à fait indiquée pour distinguer les esprits créatifs lors d’un entretien d’embauche. En voici six autres que vous pourrez proposer à vos candidats, ainsi que les réponses attendues. Car en dépit du côté loufoque de ces questions, l’entretien de recrutement demeure un processus sérieux. Ce n’est donc pas tant l’originalité de la réponse qui sera examinée que la capacité du candidat à déployer sa créativité et à donner du sens à ses propos.

Q1- Quelle est la couleur de votre personnalité ?

Vous l’aurez bien compris, aucune couleur n’est à rechercher en priorité. C’est plutôt l’aisance du candidat à penser autrement et la qualité de sa réponse qui seront à apprécier. S’il ne le fait pas d’emblée, il faudra l’encourager à expliquer son choix pour que vous puissiez identifier ce que cette couleur révèle de lui, en termes de qualités et de mode de fonctionnement. Chez les profils créatifs, il faut s’attendre à avoir des réponses tout droit sorties d’un magasin de peinture, car le candidat sera sensible à exprimer ce qui le constitue fondamentalement, comme un doux rose crépuscule, un énigmatique bleu paon ou un pétillant jaune mimosa.

Q2- Quel est le point commun entre un arbre et un responsable financier ? 

Libre à vous de choisir d’autres éléments de comparaison, comme un objet insolite et le poste à pourvoir par exemple. Ce type de question active fortement les neurones du candidat pour tester son raisonnement logique, c’est-à-dire sa capacité à générer du sens avec des éléments à priori sans lien entre eux. On sollicite aussi sa flexibilité mentale et sa capacité à voir les choses sous un autre angle en les mettant en perspective. Cette question révèle également l’habileté des candidats à aborder des problèmes sans solution évidente, ainsi, toute réponse bien argumentée qui saura démontrer un lien entre ces éléments sera la bienvenue. 

Q3- Trouvez cinq façons d’utiliser cette feuille de papier 

Le potentiel imaginatif est ici mis à l’épreuve. Les individus davantage pragmatiques et peu habitués à stimuler leur pensée créatrice trouveront l’exercice difficile, alors que d’autres seront quasi intarissables sur les possibilités offertes par cette simple feuille de papier. C’est aussi la capacité à innover qui est encouragée par cette question, en entrevoyant de nouvelles possibilités et en générant des idées. Côté recruteur, ce n’est pas tant la faisabilité des idées qui sera à observer, puisque la question est une forme de brainstorming, mais plutôt l’aisance du candidat à trouver des solutions inédites et sa capacité à « faire autrement ».

Q4- Le poste à pourvoir propose l’aide d’un assistant virtuel doté d'une IA. Seriez-vous intéressé à l’utiliser et quelles tâches lui confieriez-vous ?

Cette question teste l’ouverture aux nouvelles technologies, la capacité d’adaptation au monde actuel et futur et l’intérêt à faire évoluer ses méthodes de travail. On pourra s’attendre d’un profil créatif qu’il veuille reléguer les tâches répétitives et monotones à cet assistant virtuel pour se concentrer plutôt sur les aspects stratégiques de son travail. On s’attardera surtout à voir s’il manifeste une réelle envie de collaborer avec la technologie intelligente pour, par exemple, combiner les compétences humaines et artificielles, tester ses idées et repousser les limites de ses réflexions, développer de nouveaux concepts ou encore optimiser ses modèles de travail. 

Q5- Comment expliqueriez-vous ce qu’est ChatGPT à une personne qui a vécu il y a 100 ans ?

Cette question demande aux candidats de réfléchir de façon non conventionnelle en extrapolant des connaissances et des concepts actuels vers une époque où ces idées n'existaient pas. La capacité du candidat à s’approprier les composants et les fonctionnalités de ChatGPT puis à les relier à des éléments d’un monde passé est révélateur d’une aptitude à la pensée logique et abstraite. Le recruteur devra être attentif à la capacité du candidat à imaginer des analogies et des métaphores pertinentes pour produire du sens, mais aussi à son aptitude à communiquer des concepts complexes de manière simple et accessible.

Q6- Que pouvons-nous faire pour améliorer notre processus de recrutement ?

On souhaite ici pousser le candidat à exercer son esprit critique et à être force de proposition. Cet exercice est peu aisé et peut paraître à double tranchant aux yeux du candidat puisqu’on lui demande d’exposer aux recruteurs les failles de leur processus ! Une bonne dose de confiance en soi et du tact sont donc de mise pour réussir cet exercice. Le candidat sera examiné sur sa capacité à affirmer ses idées dans un contexte délicat, en plus de la pertinence et du caractère innovant de celles-ci.

En posant des questions qui sortent du cadre classique et qui poussent le candidat hors de sa zone de confort, les recruteurs peuvent plus facilement accéder à son potentiel créatif. Ces questions cherchent à observer le degré d'ouverture du candidat aux idées nouvelles, sa réaction face à l'inconnu, sa capacité à penser autrement et à jongler avec différentes possibilités ou encore sa capacité à improviser pour résoudre des problèmes inhabituels. En intégrant ainsi de telles questions dans le processus de recrutement, les recruteurs peuvent identifier réellement les individus les plus aptes à s’adapter et à s'épanouir dans un environnement dynamique et en constante évolution, prêts à relever les défis avec créativité et ingéniosité.

Helen Simard

Conseillère d'orientation spécialisée en psychométrie

Ces articles peuvent également vous intéresser
Conseils en recrutement | 16 avr 2024
Choisissez bien les défauts de vos candidats

Trop ambitieux, pas organisé, timide, peu coopératif ou manquant de tact ? Quelle chance ! Ces candidats sauront rayonner dans votre entreprise grâce à leurs grandes qualités. Peu convaincu ? C’est normal, car ces défauts, généralement perçus comme peu engageants, sont en réalité des atouts camouflés.

Conseils en recrutement | 05 mar 2024
Rédiger une offre d’emploi percutante en 6 étapes

La rédaction d'une offre d'emploi peut sembler une tâche routinière, mais en réalité, c'est une compétence stratégique cruciale dans l'arsenal de tout professionnel des ressources humaines. En 2024, le paysage du recrutement exige plus que jamais clarté, précision et attractivité dans chaque annonce.

Conseils en recrutement | 06 nov 2023
Les avantages des différents tests de recrutement

Dans la famille « test de recrutement », je voudrais le MBTI !... Il n’y est pas ? Ah bon ?... Le DISC alors !... Non plus ?… Eh non, le MBTI, le DISC ou tout autre test typologique ne figurent pas sur la liste des tests destinés à faciliter vos recrutements.

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER

images newsletter