Aller au contenu principal
Risques psychosociaux

Prévention des RPS: 4 actions pour combattre le stress en entreprise

eye 532 Publié le 21 Nov. 2023
Prévention
tag ##RisquesPsychosociaux

Les Risques Psychosociaux (RPS) sont souvent comme des ombres silencieuses, plus délicates à cerner que les menaces physiques. Trop d'entreprises, face à cette obscurité, adoptent une attitude passive, espérant une résolution naturelle. 
Pourtant, une réponse efficace est à portée de main ! 

Nous vous invitons à découvrir une démarche en 4 étapes pour mettre en lumière la santé de votre entreprise  afin d’évaluer la nature et la gravité des risques présents, et de déterminer le niveau de prévention qu’il convient de déployer afin d’intervenir efficacement.

L’objectif de la prévention des RPS est simple. Une analyse de l’organisation permet d’identifier la présence de risques et d’évaluer leur niveau de gravité. Si les conclusions montrent des risques faibles, il conviendra d’agir en amont pour prévenir ces RPS et continuer de préserver la santé des individus. Si des risques avérés sont à l’origine de souffrances plus graves, il y a lieu d’agir rapidement pour réduire ces risques en apportant des changements plus considérables. 

Réduire le stress au travail: approches pratiques pour maîtriser les risques psychosociaux

1 - Sensibiliser et communiquer sur la démarche

Pour bien mobiliser, il faut que l’ensemble des acteurs de l’entreprise soit sensibilisé aux RPS. La sensibilisation passe généralement par des campagnes de communication pour informer sur les RPS : quels sont-ils, quels sont les impacts sur l’individu et sur l’entreprise, à quoi ressemble un milieu sain, etc. Parler de la santé psychologique est encore tabou dans certains milieux. Il faut donc bien informer sur ce qu’il en est, en insistant sur le fait que tout le monde peut être touché. Les acteurs de l’entreprise doivent comprendre l’importance d’agir sur la prévention des RPS. Il suffit de voir les statistiques sur le sujet mais aussi les retours sur investissement. 

2 - Identifier les risques

Cette étape vise à évaluer la situation actuelle de l'entreprise en identifiant les risques en cours. L'objectif est de comprendre en profondeur les RPS auxquels les employés sont exposés en les définissant et en les évaluant. Pour ce faire, chaque entreprise est invitée à constituer un dossier qui fournira des informations sur l'ampleur des RPS existants. Ce dossier sera alimenté par des données administratives ainsi que par les retours des employés. Il pourra être enrichi annuellement avec de nouvelles informations pour suivre l'évolution des RPS et les résultats des mesures mises en place.

Pour faciliter cette démarche, nous proposons deux outils pour l'analyse des RPS. Ils sont scientifiquement validés et fournissent des informations concrètes pour quantifier la présence et la nature des RPS. Il s’agit de MOTIVATION+ et PROFIL ESTRESS. Les résultats obtenus individuellement peuvent ensuite être regroupés pour obtenir des données globales sur une équipe, un département ou toute l'entreprise.

3 - Planifier les actions

Quatre phases sont préconisées afin de permettre une gestion optimale des changements à venir. Il peut d’ailleurs être pertinent de former un comité impliquant divers acteurs de l’entreprise (dirigeants, managers, RH, employés, délégués du personnel), pour mener une réflexion globale sur les risques et les solutions possibles, et faciliter l'adhésion du plus grand nombre.
Il convient de présenter les résultats de l'analyse des RPS identifiés dans l'entreprise, en mettant en évidence tant les points positifs que les aspects à améliorer. Cette phase délicate peut mettre le doigt sur des éléments difficiles à accepter pour certaines personnes.

Une fois la situation exposée, il faut définir les domaines d'intervention prioritaires. Si plusieurs RPS ont été mis au jour, il est conseillé d’en sélectionner un ou deux sur lesquels agir en premier lieu. En priorisant des RPS facilement résolubles, on maintient la motivation des employés et on peut observer des améliorations à court terme, ce qui renforce leur engagement.

Après avoir dressé la liste des actions potentielles, il faut se concerter et sélectionner les actions à entreprendre. Pour faciliter ce choix, il est important de s'assurer d'avoir toutes les ressources nécessaires pour mener à bien chaque action, tout en évaluant si les résultats escomptés seront visibles à court, moyen ou long terme

4 - Implanter les actions et assurer un suivi

Une fois l'identification des RPS terminée et les actions à entreprendre sélectionnées, il est temps d'agir. Pour ce faire, la conception d’un plan d'action détaillé et d’un tableau de bord pour planifier, suivre et évaluer ces actions vous seront utiles. Le suivi, bien que souvent négligé, est une étape essentielle pour garantir l'efficacité des mesures préventives mises en place.

En cas de résultats positifs, il est aussi pertinent de comprendre les critères de réussite et de s'appuyer sur ces éléments pour renforcer votre approche et poursuivre la prévention des RPS. Il faudra aussi penser à mettre à jour régulièrement votre rapport sur les indicateurs de RPS. Il est conseillé d'attendre quelques mois avant de réévaluer les chiffres et d'apprécier les changements. Vous pourrez aussi questionner à nouveau les employés sur leur ressenti et évaluer les évolutions positives suite à cette démarche.

Il est important de préciser qu’il n’y a pas d’individu qui soit plus prédisposé qu’un autre aux RPS, ni d’entreprises qui soit à l’abri. On peut cependant agir en étant sensible à ces facteurs de risque et en limitant leurs impacts par la prévention.

Ces articles peuvent également vous intéresser

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER

images newsletter