Blog

Articles, conseils et avis d’experts

Vous êtes ici

Soft skills au travail : mode d’emploi et astuces pour les développer

17 Jul 2019

Soft skills au travail : mode d’emploi et astuces pour les développer

Avoir des compétences professionnelles est une chose. Savoir gérer ses émotions et avoir un bon relationnel en est une autre. En effet, quel intérêt pour l’entreprise de recruter un élément bon uniquement sur papier si personne n’aime travailler avec lui ? En quoi les soft skills (compétences douces) sont-elles importantes dans un cadre professionnel ? 

3 soft skills essentielles au travail

1. Estime de soi

Chaque individu dispose d’atouts qui le distingue des autres et le rend unique. Pour certains, identifier ses talents n’est pas chose aisée, et pourtant, il est primordial de reconnaître sa valeur et de savoir se valoriser auprès des autres ! C’est ce qu’on appelle “l’estime de soi”. Avoir une bonne estime de soi-même, c’est avant tout avoir conscience de ses forces et accepter ses faiblesses.

Comment la développer ?

En prenant conscience de son unicité et en mettant en avant ses atouts, en se demandant : “quelle est ma valeur ajoutée ?”. Par exemple, les personnalités plus timides prendront difficilement la parole en public, mais peuvent pour autant faire preuve d’une grande imagination, de rigueur ou possèdent peut-être un bel esprit de synthèse. 

Un bon moyen de travailler sur son estime est de dresser 5 éléments de fiertés personnelles par jour, afin de modifier son état d’esprit et de changer le regard porté sur soi-même.

Enfin, à l’intention des managers, démontrez des marques de reconnaissance à votre collaborateurs. Ne lésinez pas, car celles-ci renforcent l’estime et aident votre équipe à gagner confiance en elle-même.

2. Adaptabilité

Soft skill grandement appréciée par les recruteurs, l’adaptabilité est la capacité d’un individu à s’adapter facilement face à un environnement ou à des situations nouvelles. En plus de contribuer grandement à améliorer l’ambiance au travail, cette soft skill permet à tout à chacun d’accueillir un changement ou une difficulté avec sérénité.

Comment la développer ?

Changer ses habitudes pour commencer : modifier sa routine, démarrer de nouvelles activités, modifier l’agencement de son bureau, etc.

Il faut oser la remise en question, et être à l’écoute de tout conseil que l’on vous prodigue. Valable ou non, un conseil doit toujours être pris en considération !

Enfin, n’hésitez pas à “chausser les lunettes” de 3 personnes de votre entourage (conjoint, manager, ami…) et tentez de vous mettre à leur place. Quelles solutions envisagent-elles ? Pourquoi ne pas tenter, vous aussi ? Dans le même style, vous pouvez également trouver 5 raisons au fait qu’autrui puisse réagir différemment. Cela contribue à ouvrir son esprit à d’autres façons de faire, et réduit le jugement porté sur ces personnes.

3. Maîtrise des émotions

Gérer ses émotions permet d’installer un climat de travail sain. Que ce soit pour la gestion de sa colère, de son stress ou de son anxiété, il est primordial qu’un collaborateur sache exprimer ses émotions au moment opportun.

Comment la développer ?

Méthode connue et reconnue : les techniques de respiration. La respiration abdominale est redoutablement efficace pour retrouver la pleine maîtrise de ses moyens.

La méditation en pleine conscience est également un outil puissant d’aide à la gestion de son stress. Le tout est de la pratiquer régulièrement.

Pour finir, pourquoi ne pas énumérer une liste de solutions adaptées à votre introspection personnelle ? “Pourquoi est-ce que je ressens cela ?”, “Dans quelle autre situation ai-je ressenti ce même sentiment ?, “Comment ai-je géré la situation?”, “Comment pourrais-je la gérer différemment ?”. L’idée ici est de brainstormer avec vous-même et de trouver des axes de solutions pour mieux gérer des situations parfois inconfortables. 

Contrairement aux traits liés à la personnalité ou aux compétences techniques ou encore linguistiques, les soft skills sont malléables. En effet, ce sont des compétences qui peuvent s’acquérir et se développer.