Blog

Articles, conseils et avis d’experts

Vous êtes ici

Recruter en vidéo : mode d’emploi en 5 leçons

07 Oct 2019

Recruter en vidéo : mode d’emploi en 5 leçons

Ces dernières années, poussées par l’essor du digital, de nouvelles méthodes de recrutement se sont développées. Parmi elles, l’entretien vidéo différé, qui permet aux recruteurs d’affiner l’étape de présélection des candidats. Si rien ne remplacera le face à face pour prendre une décision finale, il existe néanmoins une alternative efficace, au tout du début du processus de recrutement, pour filtrer les candidatures. Mode d’emploi.

1. Prenez le temps de créer votre propre vidéo marque employeur

Les candidats ne devraient pas être les seuls à utiliser la vidéo ! Les recruteurs également doivent mettre la main à la pâte. C’est pourquoi nous vous conseillons de créer votre propre vidéo “marque employeur”, l’opportunité pour vous de communiquer sur les valeurs et les engagements de l’entreprise. Mais attention : il ne s’agit pas de simplement créer une fiche de poste en vidéo. Non, il faut y ajouter du storytelling et de l’émotion, afin de mettre en valeur votre ADN, vos talents en interne, ou encore les bénéfices à rejoindre votre structure (locaux tout équipés, garderie en interne, ambiance conviviale…). La vidéo “marque employeur” permet de replacer le candidat au coeur du sujet. Un dernier conseil : misez sur l’authenticité !

2. Profitez-en pour aller au-delà du CV

Libérez-vous des process RH traditionnels pour trouver la perle rare qui répondra à vos attentes et au-delà. Il s’agit ici de ne pas se limiter à sa seule expérience professionnelle, mais de regarder aussi ce que le candidat va pouvoir apporter dans le futur. Son comportement va-t-il correspondre à votre structure ? Ses valeurs sont-elles alignées aux vôtres ? Et inversement, le projet de l’organisation correspond-il à ses attentes ? De plus, l’entretien vidéo différé permet de limiter les préjugés et/ou biais cognitifs en évaluant tous les candidats de la même façon grâce à un entretien structuré.

3. Gagnez en temps

En plus de faire gagner du temps à votre candidat et à vous-même, l’entretien vidéo vous permettra également de réduire vos coûts.Vous pourrez visualiser les entretiens vidéos de vos candidats à n’importe quel moment de la journée, depuis n’importe quel device (téléphone, ordinateur, tablette…), ce qui permettra de libérer votre agenda de rendez-vous physiques. Notez qu’un entretien vidéo permet de gagner 6x plus de temps qu’une présélection par téléphone.

En bref, l’entretien vidéo est un excellent moyen de réaliser une présélection efficace à distance, avec un minimum de contraintes techniques. Passer par cette étape vous permettra de ne recevoir en entretien physique que les candidats qui vous semblent correspondre avec les attentes du poste.

De plus, vous réduirez l’impact carbone de votre entreprise, un point positif pour l’environnement !

4. Affinez votre sélection de candidats pour trouver la perle rare

En libérant votre agenda d’entretiens physiques, vous aurez davantage de temps à consacrer à la sélection de vos candidats. Vous donnez “leurs chances” à plus de candidats, identifiez plus rapidement les personnalités à fort potentiel et sélectionnez ainsi les meilleurs profils correspondant à vos besoins. De plus, vous ouvrez les candidatures à l’international, ce qui vous assure de ne pas passer à côté de la perle rare ! 

5. Partagez l’entretien vidéo à votre équipe

Après avoir reçu plusieurs vidéos de vos candidats, votre coeur balance. Plusieurs personnalités vous ont tapé dans l’oeil, et vous ne savez pas quel choix faire. Et bien, partagez les vidéos en interne avec les autres évaluateurs et/ou managers ! En effet, quoi de mieux que de prendre la décision en groupe, et ainsi s’assurer que la recrue réponde aux attentes de chacun ? Estimez ensemble le potentiel d’un candidat en consultant, commentant et évaluant les entretiens vidéos avec vos collaborateurs en charge du recrutement.

 


 
Kate Gatens
Chef de projet éditorial
Kate est diplômée d'un IUT Information/Communication et d'une Licence Pro Intervention Médiatique. Elle est responsable de l'éditorial au sein de Central Test. Passionnée par la littérature et la communication, elle s'intéresse notamment à l'univers des nouvelles technologies appliquées aux ressources humaines.