Blog

Articles, conseils et avis d’experts

Vous êtes ici

ETIX : un nouveau test pour évaluer les comportements contre-productifs

18 Feb 2016

ETIX : un nouveau test pour évaluer les comportements contre-productifs

Central Test, l’un des leaders internationaux dans la conception de tests psychométriques, lance ETIX, un nouvel outil dédié à l’évaluation de l’éthique au travail. Il permet aux entreprises d’estimer le risque de comportements contre-productifs et mettre en place des mesures préventives.
 
Les derniers scandales éthiques ont fait remonter l'inquiétude au cœur des entreprises. Chaque année, les manquements éthiques causent des pertes de plusieurs milliards d'euros*.
Et les conséquences ne sont pas seulement financières. Le facteur humain est le premier élément à prendre en considération.
Dans l’étude menée par Central Test auprès de ses clients (en France et à l’international) pour le développement d’ETIX, 67 % des responsables RH français considèrent que les entreprises subissent des préjudices importants dus aux comportements non-éthiques et 81% ont manifesté l’intérêt pour une évaluation spécifique dédiée à leur identification.
 
ETIX est le fruit de trois années de recherche et développement au niveau international. Il vise à anticiper les risques liés aux comportements contre-productifs au travail.
 
Nous sommes convaincus que cet outil, unique sur le marché européen, est d’une réelle nécessité pour les entreprises françaises dans le contexte actuel, déclare Patrick Leguide, Fondateur et Directeur R&D de Central Test. Les organisations peuvent désormais non seulement identifier les risques dus aux comportements non-éthiques, mais également sensibiliser leurs collaborateurs à cet enjeu et mettre en place des mesures de prévention ciblées.
 
Quels sont les avantages par rapport à d’autres tests d’éthiques ?
 
Contrairement à la majorité de tests d’intégrité existants sur le marché, qui évalue la personnalité, ETIX mesure directement les attitudes qu’une personne peut manifester dans une situation donnée.
Les attitudes sont des intentions, des façons d'analyser une situation en fonction de nos vécus. Elles peuvent donc évoluer. Par exemple, si je considère normal que les femmes soient en moyenne moins bien rémunérées que les hommes, je peux remettre en question cette perception et ne plus accepter cette attitude discriminatoire.
 
ETIX mesure donc les attitudes envers 6 comportements contre-productifs au travail : la discrimination, le harcèlement, la corruption, le vol, le mensonge, le non-respect des engagements.
Notre test va encore plus loin que les tests d’intégrité classiques, car il mesure les attitudes envers soi-même et envers les autres, précise Sabine Socias, psychologue en charge du développement du test. ETIX démontre non seulement la probabilité d’une personne à adopter un comportement contre-productif, mais également sa tendance à accepter ces comportements chez les autres, ce qui peut favoriser leur propagation dans l'entreprise.
 
Certains questionnaires qui mesurent l’éthique au travail, le font souvent de manière très invasive en posant des questions sur les comportements passés ou sur la vie privée. ETIX, comporte des questions plus subtiles, relatives uniquement à la sphère professionnelle. Il intègre par ailleurs une échelle dite de désirabilité sociale, permettant d'identifier les candidats ou collaborateurs qui auraient intentionnellement cherché à se montrer sous un jour favorable.
ETIX ne vise pas à mesurer le niveau de moralité des individus, assure Sabine Socias. Le questionnaire reste donc non-invasif et respectueux de la vie privée. De plus, il mesure l’éthique au travail directement et non à travers la personnalité, ce qui augmente sa validité prédictive.
 
Conçu et validé simultanément en 3 langues (français, anglais, espagnol), ETIX prend en compte les normes culturelles, la norme ISO 26000 et montre d’excellents critères de validité et fiabilité. Les détails de validation scientifique peuvent par ailleurs être consultés dans les manuels techniques mis à disposition des clients de Central Test.
 
Dans quelle démarche utiliser ce test ?
 
L’évaluation objective de l’éthique au travail apporte des informations primordiales sur les comportements qui peuvent causer de graves problèmes au sein des organisations.
ETIX offre aux entreprises et aux institutions l’occasion de remettre en question leur pratiques, de sensibiliser leurs collaborateurs et partenaires aux réflexes éthiques et mettre en œuvre des outils de pilotage et des programmes de formation appropriés. Il peut être à la fois utilisé dans une démarche de recrutement mais aussi de développement interne. 
 
Le rôle des entreprises face à l’éthique est crucial. Elles peuvent tout autant être des sources d’épanouissement comme générer de l’insatisfaction et des comportements contreproductifs.
Une culture éthique sert à guider les employés en leur indiquant les comportements considérés comme justes par l’organisation.
L’éthique est un savoir-être qui se construit chaque jour avec des repères propres à l’entreprise et à l’individu. Elle se traduit par chaque décision prise au quotidien dans le respect de soi et des autres.
 
*Selon la commission européenne la corruption en Europe s’élève à 120 milliards d’euros par an.
 
Source: MyRHline