Blog

Articles, conseils et avis d’experts

Vous êtes ici

Le raisonnement spatial : un atout souvent ignoré

21 Sep 2017

Le raisonnement spatial : un atout souvent ignoré

Prenez un instant et imaginez vous repérer pour la première fois dans les rues de Paris, lire un plan, jouer aux échecs, ou bien aménager une nouvelle maison. En faisant ceci, vous avez fait appel à vos capacités de raisonnement spatial.

Souvent ignorées, ces compétences spatiales s’avèrent pourtant essentielles pour comprendre et interpréter le monde qui nous entoure, ainsi que pour garantir la réussite professionnelle dans divers domaines.

Qu’est-ce que le raisonnement spatial ?

Le raisonnement spatial ou l’intelligence spatiale est la capacité d’imaginer, visualiser et différencier des objets en deux ou trois dimensions. Elle contribue au potentiel à comprendre, manipuler et modifier des données complexes et traduire des concepts en idées concrètes.

Près d’un siècle de recherches a confirmé la relation étroite entre le raisonnement spatial et la réussite dans les domaines STIM (sciences, technologie, ingénierie, mathématiques).

Dans une étude portant sur 400 000 élèves du secondaire, Wai, Lubinski et Benbow (2009) ont constaté que les habiletés spatiales estimées permettaient de prédire quels seraient les élèves qui réussiraient plus tard dans des disciplines STIM.

Le raisonnement spatial - un atout pour la créativité et l’innovation ?

La découverte de la structure de l’ADN, la théorie de la relativité et l’invention du moteur ont toutes été décrites comme étant des créations nées d’une visualisation spatiale.

Les personnes ayant de bonnes habiletés spatiales seraient plus habiles à reconnaître des modèles, en accordant une attention particulière aux détails, à imaginer et à exprimer des propositions sous un angle différent et inventif.

Ainsi, si les habiletés spatiales sont un indicateur de succès dans les domaines STIM, elles sont également mises à contribution dans de nombreux domaines artistiques. L’architecture, les métiers de la création (mode, cuisine, communication), le web design et le multimédia, supposent toutes de bonnes habiletés spatiales.

Un nouveau test de raisonnement spatial

Les personnes ayant d'excellentes habiletés spatiales ne sont pas “détectées” par les mesures actuelles qui se basent principalement sur l’évaluation des habiletés verbales ou numériques, ces dernières étant davantage plébiscitées dans notre culture.

Central Test vient de lancer un nouvel outil – REASONING - SPATIAL – qui mesure les habiletés en intelligence spatiale d’une personne, et plus précisément d’une de ses composantes les plus représentatives, la faculté de rotation mentale.

De toutes les habiletés visuo-spatiales, la rotation mentale a suscité le plus d’intérêt chez les chercheurs. La capacité de rotation mentale n’est pas une habilité distincte, elle requiert de très bonnes aptitudes à la visualisation mentale qui implique l’utilisation de notre imagination pour se représenter mentalement un objet complexe et le repositionner dans l’espace.

Peut-on développer le raisonnement spatial ?

Le psychologue américain Howard Gardner était le premier à mettre en avant la pluralité des intelligences et la nécessité de les combiner.

Ce qu'on appelle « intelligence » n'est pas une faculté unique, mais bien un ensemble de compétences, innées ou acquises, qui peuvent être appliqués à toutes les sphères de la vie. Et l’intelligence spatiale en fait partie.

Des études récentes ont révélé que les capacités de raisonnement spatial peuvent être améliorées à l’aide de diverses activités et cela, à tout âge.

Parmi les activités clés, on peut nommer notamment les casse-têtes, les jeux vidéo, les jeux de blocs de construction, les puzzles, les courses d’orientation, les tâches de conception et création artistiques, ainsi que les leçons de géométrie.

L'évolution de l'innovation technologique garantit l’amplification de l'intelligence spatiale dans de plus en plus de domaines. Les écrans tactiles, le GPS, Google Earth, les imprimantes 3D et bien d’autres, nous permettent déjà de manipuler des objets et des concepts comme jamais auparavant.

Une meilleure compréhension de l’intelligence spatiale facilite la créativité et l'innovation et aura des implications pratiques pour l'éducation, les entreprises et le développement des talents.

Article publié sur MyRHline


 
Lucia Mititel
Communications Manager
Lucia a dix ans d’expérience dans la communication et le marketing digital. Depuis qu’elle a rejoint Central Test en 2008, elle a développé une passion pour la psychologie et les ressources humaines. Curieuse de tout, elle aime parfaire ses connaissances, relever de nouveaux défis et écrire sur des sujets qui lui tiennent à cœur.