Blog

Articles, conseils et avis d’experts

Vous êtes ici

GAME OF THRONES : Êtes-vous le type de leader qui occupera le Trône de Fer?

14 May 2019

GAME OF THRONES : Êtes-vous le type de leader qui occupera le Trône de Fer?

Leadership 0 comments

Être à l’écoute de son équipe, savoir bien s’entourer, apporter de la reconnaissance à ses collaborateurs, feedbacks réguliers, confiance accordée : la célébrissime série Game of Thrones nous délivre ses leçons de management à transposer  - ou pas - au monde de l’entreprise. Leaders charismatiques, stratèges visionnaires et spécialistes de la gestion de crise…. Les héros et héroïnes du show ont su faire preuve de bien des qualités de management tout au long des 8 saisons.

Il ne reste plus qu’une poignée de privilégiés - le dernier épisode de la série sera diffusé dimanche prochain -  mais la conquête du trône de fer fait toujours rage. Parmi les favoris, 3 leaders charismatiques, au style de management bien à eux : Jon Snow, Sansa Stark et Daenerys. L’heure des pronostics a bel et bien sonné !

Attention aux spoilers sur l’épisode 5 de la saison 8 de Game of Thrones dans ce qui va suivre.

 

Jon Snow, manager “protecteur”

Jon Snow, bâtard royal, défendeur du mur, ressuscité miraculeux et roi du Nord, est incontestablement un leader-né. Son comportement bienveillant et directif, voire paternaliste, inspire à son équipe un sentiment de sécurité.

Guider les autres est pour lui de la plus haute importance. Il s'attend en retour au respect et à la loyauté. Trahi par ses frères alors qu’il est commandant de la garde de nuit, Jon Snow apprend au fil des saisons à pardonner mais à ne pas se laisser attendrir. Il n’hésitera pas à faire preuve de fermeté lorsque cela s'avérera nécessaire.

Pour devenir un leader respecté, Jon Snow a opté pour le management par l’exemple : directement au front avec ses hommes, il reste sur les champs de bataille jusqu’à la fin pour prodiguer conseils et soutien.

Jon Snow apprend également l’art de la délégation : pour pérenniser ses relations avec des partenaires - les sauvageons, la Khaleesi - il laisse sa soeur, Sansa Stark, diriger le Nord.

 

Sansa Stark, manageuse “stratège”

Si au début de la série Sansa peut paraître bien naïve, sa soif du pouvoir est pour     autant visible : malgré son jeune âge, elle aspire déjà à se marier au sanguinaire futur roi Joffrey. Formée aux arcanes du pouvoir par Cersei Lannister, à l’écoute des leçons de vie prodiguées par Littlefinger, Sansa apprend rapidement à placer ses pions pour mener la danse du pouvoir.

Après s’être fait manipulée et humiliée, Sansa développe de nouveaux traits de personnalité, et se montre sans pitié pour ses ennemis. Pour autant, elle est compatissante et se sent concernée par le bien-être de son peuple. Bien qu’elle souhaite se venger de Cersei, elle est  la seule à demander du répit pour les troupes avant le départ pour Port Réal. Elle ne se laisse pas aveuglée par son désir de vengeance. Sansa fait donc preuve d’une très belle intelligence émotionnelle, en gardant la tête froide en toutes circonstances.

Cernant aussi bien les faiblesses de ses ennemis que celles de ses alliés, Sansa est visionnaire, stratège et sait s’adapter au changement pour tirer profit des situations. Ses qualités de conseillère, auprès de Jon notamment, font de Sansa une manageuse juste et sensée.

 

Daenerys, manageuse “fédératrice”

Princesse condamnée à l’exil, expiant des péchés familiaux ne lui appartenant pas, Daenerys a su fédérer autour d’elle une équipe de sages conseillers et de féroces guerriers.. Mère de 3 dragons, elle ne doute pas de sa légitimité à diriger. Elle est habitée par une vision :  celle de libérer les peuples de l’esclavage. Visionnaire, décidée et pragmatique, la Khaleesi nous offre une belle leçon de management pour fédérer son équipe.

En s’entourant de conseillers sages et avisés, elle profite de l’expertise de gens de confiance pour prendre des décisions. Elle estime donc que c'est en donnant confiance et en encourageant les individus que l'on favorise l'esprit d'équipe et la performance.

Autre point décisif : Daenerys montre la voie, porte une vision et la partage, dans le but d’agir pour l’ensemble de son peuple, et ainsi gagner sa fidélité.

Pourtant, dans le dernier épisode, la Reine des Dragons omet un point important : garder la tête froide et rester humble. Il semblerait en effet, qu’au fil des saisons, Daenerys ne sache plus reconnaître ses torts et corriger ses erreurs.

Son mobile, auparavant centré sur le peuple et les plus démuni-es-, se tourne désormais vers le pouvoir. En devenant cette “Reine des cendres” qu’elle décriait tant, Daenerys prend un tournant sans précédent dans sa carrière de manageuse et quitte son rôle de leader fédérateur, dans l’écoute et la consultation de ses proches, pour préférer un management autocratique et unilatéral. D’où l’importance de l’intelligence émotionnelle....

 

Des qualités communes ressortent de ces trois leaders incontestés : la bienveillance, la loyauté, la cohésion d’équipe, l’empathie,  l’intelligence émotionnelle… Tant de points forts que les managers d’équipe en entreprise auraient intérêt à appliquer au quotidien. A l’instar de Jon, Daenerys et Sansa, êtes-vous plutôt un manager protecteur, fédérateur ou bien stratège ? Auriez-vous la flamme et la fougue nécessaires à la conquête du Trône de Fer ?

 


 
Kate Gatens
Chargée de communication et marketing digital
Kate est diplômée d'un IUT Information/Communication et d'une Licence Pro Intervention Médiatique. Elle est chargée de communication et marketing digital au sein de Central Test. Passionnée par la littérature et la communication, elle s'intéresse notamment à l'univers des nouvelles technologies appliquées aux ressources humaines.